16177761_10155062962611392_2856515051861514509_o

Point de presse des Organismes en défense collective des droits !

Est-ce que le ministre Blanchette et le ministre Blais croient à la défense collective des droits?

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Pour diffusion immédiate

Est-ce que le ministre Blanchette et le ministre Blais croient en la défense collective des droits?

Rouyn-Noranda, le 25 janvier 2016 – Dans le cadre des actions de la campagne Engagez-vous pour le communautaire, les groupes en défense collective des droits de l’Abitibi-Témiscamingue s’inquiètent quant à leur avenir et demandent aux ministres Blais et Blanchette de prendre des engagements clairs à l’égard de leur financement et de leur autonomie. En fait, ces organisations, qui réunissent et défendent notamment les droits des locataires, des chômeurs et chômeuses, des personnes assistées sociales, des personnes handicapées, des travailleurs et travailleuses, des femmes ou des personnes âgées, n’ont eu droit a aucune majoration ni indexation de leur subvention gouvernementale depuis maintenant 9 ans, alors que le coût de la vie a augmenté de plus de 13% durant cette période.

Dérangeant?… mais essentiel!

Selon Suzanne Boisvert, du Regroupement d’éducation populaire de l’Abitibi-Témiscamingue (RÉPAT) : « appauvrir et limiter la capacité d’agir de nos organisations qui réunissent les personnes aux prises avec des injustices et des inégalités se résume à bâillonner ces populations et à bafouer leurs droits ». Chrystyan Jacques, du Regroupement d’entraide des personnes assistées sociales de Rouyn-Noranda, soutient quant à lui que : « les groupes de défense collective des droits agissent comme des sentinelles et des lanceurs d’alerte face aux politiques d’austérité qui se font trop souvent sur le dos des populations les plus défavorisées ».

En ce sens, comme le travail de ces organisations consiste à surveiller et à dénoncer les abus et les dénis de droit du marché privé, mais surtout des politiques publiques, les actions et les prises de position des groupes de défense collective des droits dérangent parfois les élites politiques et économiques. Bruce Gervais, de l’Association des locataires de l’Abitibi-Témiscamingue, un organisme reconnu mais non financé par Québec, rappelle que : « les groupes comme les nôtres sont essentiels dans un état de droit. Nous n’existons pas pour plaire, mais bien pour assurer le respect des droits fondamentaux, n’en déplaise aux ministres, députés, propriétaires ou à tout autre groupes d’intérêts privés ».

À quand des engagements politiques pour la défense collective des droits?

Ainsi, Suzanne Boisvert, du RÉPAT, se questionne « Est-ce que le gouvernement québécois, notamment le ministre Blanchette et le ministre Blais, croit en la défense collective des droits? Selon elle, comme l’ensemble des organismes en défense collective des droits de l’Abitibi-Témiscamingue, il est grand temps que nos représentants politiques s’engagent pour le communautaire et qu’ils bonifient le programme « Promotion des droits » afin d’augmenter le financement des groupes et de financer ceux en attente de financement. Ce sont les populations vulnérables de notre région qui en dépendent.
-30-
Suzanne Boisvert, 819-762-3114
Rehaussement du financement : 40M $

Les organismes en défense collective des droits en Abitibi-Témiscamingue sont:
Association de défense des droits sociaux de la Vallée-de-l’Or (ADDS-VO)
Association des locataires de l’A-T (ALOCAT)
Association des personnes handicapées visuelles de l’A-T (APHV-AT)
Association québécoise pour les droits des retraités et pré-retraités de Rouyn-Noranda (AQDR-RN)
Association québécoise pour les droits des retraités et pré-retraités de Val-d’Or (AQDR-VO)
Association des travailleuses et travailleurs accidentéEs de l’A-T (ATTAAT)
Chômage Action ATNQ
Coalition d’aide à la diversité sexuelle de l’A-T
Repat (Regroupement d’éducation populaire de l’Abitibi-Témiscamingue)
Regroupement de femmes de l’A-T (RFAT)
Regroupement des associations de personnes handicapées de l’A-T (RAPHAT)
Regroupement des personnes assistées sociales (REPAS)

Films avec personnages ayant une déficience visuelle

Bonjour,

nous avons pensé qu’il serait intéressant de vous mettre une liste de film mettant en vedette des personnages vivant avec une problématique de handicap visuel ! Vous pouvez y retrouver les résumés pour chacun.

Bon visionnement !

 

1. À première vue, réalisé par Irwin Winkler

Virgil Adamson est aveugle depuis l’âge de trois ans. Il a su composer avec son handicap en développant une sensibilité hors du commun. Masseur-thérapeute à Bear Mountain, il s’est créé, par ses dons, une clientèle fidèle et de nombreuses admiratrices. Amy Benic, qui travaille dans le cabinet d’architecte de son ex-mari, vient à Bear Mountain pour une semaine de remise en forme. Sa première séance avec Virgil est une révélation. Amy regagne New York, où Virgil la rejoint. Elle croit possible de rendre la vue à son compagnon en faisant appel à une technique expérimentale.

2. Black, réalisé par Sanjay Leela Bhansali

À la suite d’une maladie, Michelle McNally devient aveugle et sourde alors qu’elle n’a que deux ans. Face à leur enfant avec lequel ils ne peuvent plus communiquer, les parents sont désemparés et huit années s’écoulent avant qu’ils ne se tournent vers Debraj Sahai, un professeur spécialisé. Celui-ci, à force de patience et de persévérance, parvient à apprendre à Michelle à identifier des mots, à les exprimer à l’aide de signes et à leur donner une signification. Michelle reprend ainsi contact avec le monde qui l’entoure. Des années plus tard, alors qu’elle est devenue adulte, Michelle retrouve son ancien professeur durement touché par la maladie d’Alzheimer. À son tour, elle fait tout son possible pour lui venir en aide.

 

 3. Ne respire pas, réalisé par Fede Alvarez (Film d’horreur)

Rocky, Alex et Money sont trois gangsters qui braquent les maisons et vendent ce qu’ils ont volés. Un jour, ils apprennent qu’un ancien soldat aveugle garde à la maison 300 000 dollars. Ils décident alors de s’emparer de cet argent. Mais c’est loin d’être une chose facile même pour trois personnes.

 

4. RAY, réalisé par Taylor Hackford

Ray Charles est un chanteur américain. Aveugle dès sa petite enfance, il est confronté à la dureté de sa mère qui veut faire de lui un enfant autonome et capable de se débrouiller tout seul. Elle l’envoie dans un centre spécialisé et nous le retrouvons plusieurs années plus tard, prêt à partir à Seattle pour entamer une carrière de pianiste. D’abord musicien dans des petits groupes, il est vite repéré pour son talent et enregistre ses premiers disques sous son propre nom. Le succès ne cessera de grandir mais ce parcours est semé d’embûches dues à son handicap, sa dépendance à l’héroïne, la culpabilité qu’il porte depuis la mort de son frère lorsqu’ils étaient enfants, à son amour des femmes et à sa difficulté à être fidèle avec ces dernières.

 

5.Magoo, réalisé par Stanley Tong

Quincy Magoo est très myope, quasi aveugle. Il ne voit pas plus loin que le bout de son nez… Et en plus, il est tête en l’air et un peu farfelu. Bref, c’est le pauvre type à qui il arrive tout un tas de mésaventures. C’est aussi un personnage de dessin animé américain dans les années 60. Dans la version cinéma, Mr Magoo se retrouve, malgré lui, en possession d’une précieuse toile appartenant au Musée d’Histoire Naturelle de la ville, qu’un couple de voleur aimerait récupérer. La jeune femme imagine alors un stratagème : faire croire à Mr Magoo qui n’y voit que du feu (et pour cause !) qu’elle Prunella Pagliacci, son premier amour. Ainsi, en séduisant le vieil homme, elle réussira à mettre la main sur le tableau. Heureusement, le chien Angus et le neveu Waldo sont là pour protéger les intérêts de tonton Quincy.

6. Le temps d’un week-end, réalisé par Martin Brest

Charles, un étudiant aspirant à entrer à Harvard, accepte un petit boulot comme garde pour personne handicapée. Il est chargé de s’occuper du retraité colonel Slade, devenu aveugle, mais qui est surtout un homme irascible et associable. Pourtant, Charles découvre vite que Slade est un véritable homme à femmes qui les choisit à l’odorat mais qu’il cache surtout une terrible souffrance.

 

7. Seule dans la nuit, réalisé par Terence Young

Dans son appartement, une jeune femme aveugle affronte trois trafiquants de drogue à la recherche d’une poupée bourrée d‘héroïne, confiée à son mari, le photographe Sam Hendrix, par une femme inconnue à l’aéroport, alors qu’il revient de Montréal. Les gangsters décident de terrifier la jeune femme aveugle afin qu’elle les aide à retrouver la poupée.

 

 8. The eyes, réalisé par Xavier Palud et David Moreau

Célèbre violoniste, Sydney Wells est belle, intelligente, très indépendante… et aveugle, depuis ce tragique accident qui lui a coûté la vue quand elle était enfant. Sydney vient de subir une double transplantation de la cornée. Après vingt ans dans le noir, elle pourra bientôt enfin revoir.

Le Dr Paul Faulkner est chargé de l’aider à surmonter les difficultés qui accompagnent le fait de retrouver la vue. Avec son soutien et celui de sa soeur Helen, Sydney s’adapte peu à peu.
Mais sa joie est de courte durée. D’étranges images, inexplicables et effrayantes, lui apparaissent. Séquelles de l’opération ? Réaction du cerveau ? Ou s’agit-il d’autre chose de bien plus terrible ?
Alors que ses proches se mettent à douter de sa santé mentale, Sydney est de plus en plus convaincu que ses nouveaux yeux ont ouvert la porte d’un monde terrifiant qu’elle seule peut voir…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  1. The Eye, réalisé par Xavier Palud et David Moreau

Nouvelle activité d’aquathérapie !!!

Bonjour à tous,

L’Association pour Personnes Handicapées Visuelles de l’Abitibi-Témiscamingue veut proposer une nouvelle activité à ses membres et nous aimerions vous en informer. Dès Janvier, nous voulons offrir des séances d’aquathérapie. Cette activité permet d’effectuer divers exercices dans l’eau, que le corps n’aurait pas la force de faire en gymnase, en limitant la mise en charge sur les membres. La température du bassin se situe à 93 degré, donc, une eau chaude. La profondeur maximum du bassin est de 4 pieds.

Avec cette activité, nous visons la santé et la sécurité des personnes vivant avec un handicap visuel.

 

Où : Bassin thérapeutique situé à PieX11, à Rouyn-Noranda

Quand : À déterminer selon les inscriptions

Coût : Aucun, puisque l’APHV-AT se charge des frais de location et de vos transports

Pour qui : Membre de l’APHV-AT

Des accompagnateurs et/ou bénévoles sont les bienvenus !

 

Afin de nous démontrer votre intérêt, veuillez communiquer avec Isabelle Lefebvre au 819-762-2823, le plus rapidement possible.

Au plaisir de vous y voir en grand nombre !

Isabelle Lefebvre, coordonnatrice

INFO-APHV Janvier 2017

INFO-APHV Janvier 2017

******Mot de la coordonnatrice******

Bonjour à tous !

En espérant que vous ayez passé un super temps des fêtes ! Nous profitons de l’occasion pour vous souhaiter, à chacun de vous, une excellente année 2017. Que cette année vous apportes joie, bonheur, richesse, prospérité, amour et surtout la santé.

Suite à des raisons de santé, votre bulletin vous est envoyé plus tard que d’habitude. Par le fait même, vos activités débuteront en février. De plus, nous voulons instaurer une nouvelle activité pour nos membres plus actifs physiquement. Vous verrez l’information suivre dans ce bulletin.

Au plaisir,

Isabelle Lefebvre, coordonnatrice

Caroline Toulouse-Davidson, Stagiaire UQAT

******Horaire des activités******

Février : 6 Février : Quilles  22 Février : Rencontre

Mars : 6 Mars : Quilles  23 Mars : Rencontre

Avril : 3 Avril : Quilles   20 Avril : Rencontre

Mai : 5 Mai : Quilles   19 Mai : Rencontre

Juin : 9 Juin : Quilles : 23 Juin : Rencontre
Encore cette année, nous voulons vous aviser qu’un minimum de 6 personnes est requis afin qu’une activité est lieu. En bas de ce nombre de participant, l’activité sera annulée.

******Nouvelle activité******

L’APHV-AT veut proposer une nouvelle activité à ses membres et nous aimerions vous en informer. Dès février, nous voulons offrir des séances d’aquathérapie. Cette activité permet d’effectuer divers exercices dans l’eau, que le corps n’aurait pas la force de faire en gymnase, en limitant la mise en charge sur les membres. La température du bassin se situe à 93 degré, donc, une eau chaude. La profondeur maximum du bassin est de 4 pieds.

Avec cette activité, nous visons la santé et la sécurité des personnes vivant avec un handicap visuel.

 

Où : Bassin thérapeutique situé à PieX11, à Rouyn-Noranda

Quand : À déterminer selon les inscriptions

Coût : Aucun, puisque l’APHV-AT se charge des frais de location et de vos transports

Pour qui : Membre de l’APHV-AT

Des accompagnateurs et/ou bénévoles sont les bienvenus !

 

Afin de nous démontrer votre intérêt, veuillez communiquer avec Isabelle Lefebvre au 819-762-2823, le plus rapidement possible.

Au plaisir de vous y voir en grand nombre !

 

******Retour Party de Noel******

Nous vous remercions sincèrement pour votre présence au dîner de Noël qui avait lieu le 17 décembre dernier. Votre participation et votre bonne humeur ont fait en sorte que cette activité soit un succès! Nous espérons vous voir en si grand nombre lors de cette activité annuelle.

********Préparation en vue du 25ieme de l’APHV ********

Le 25ieme anniversaire de la création de l’APHV arrive à grand pas. En effet, en 2017 nous le célébrerons. Nous voulons organiser un évènement pour l’occasion et nous aimerions avoir votre avis sur des activités que vous aimeriez retrouver lors de ces festivités. Nous en sommes au début des préparations donc n’hésitez pas à nous appelez pour nous faire part de vos idées. Nous voulons des célébrations à votre image !

****** Films ******

Nous avons pensés vous mettre une petite liste de films mettant en vedette des personnages vivant avec un handicap visuel.

  1. À première vue, réalisé par Irwin Winkler
  2. Black, réalisé par Sanjay Leela Bhansali (Histoire d’Helen Keller, une femme aveugle et sourde)
  3. Ne respire pas, réalisé par Fede Alvarez (Film d’horreur)
  4. RAY, réalisé par Taylor Hackford
  5. Magoo, réalisé par Stanley Tong
  6. Le temps d’un week-end, réalisé par Martin Brest
  7. Seule dans la nuit, réalisé par Terence Young
  8. The Eye, réalisé par Xavier Palud et David Moreau

****** Régime enregistré d’épargne-invalidité******

Pour votre information !

Un régime enregistré d’épargne-invalidité (REEI) est un régime d’épargne visant à aider les parents et d’autres personnes à épargner pour la sécurité financière à long terme d’une personne admissible au crédit d’impôt pour personnes handicapées (CIPH).

Les cotisations à un REEI ne sont pas déductibles d’impôt et peuvent être versées jusqu’à la fin de l’année où le bénéficiaire atteint l’âge de 59 ans.

Le REEI est un programme issu d’une loi fédérale qui permet à l’adhérent de recevoir jusqu’à 70 000 $ en subventions. Il vous donne de plus accès au Bon canadien pour l’épargne-invalidité qui offre une subvention annuelle de 1 000 $ aux personnes à faible revenu, pour un maximum de 20 000 $ à vie sans avoir à cotiser.

Pour plus d’information communiquer avec Nathalie Bibeau, au 819-732-1596 poste 247, Représentante en épargne collective et conseillère en sécurité financière.

******Nécrologie******

8 Janvier : Marie-May Desgagné (Paquin)

Pétition nationale – Pour un rehaussement du financement gouvernemental des services de transport adapté au Québec

Pétition nationale – Pour un rehaussement du financement gouvernemental des services de transport adapté au Québec

 

Montréal, le 7 septembre 2015 – Alliance des Regroupements des usagers du transport adapté du Québec (ARUTAQ).

 

CONSIDÉRANT QUE, en 2015, 100 000 personnes admises au transport adapté au Québec requièrent ce mode de transport sans lequel elles seraient confinées à la maison, sans possibilité d’aller étudier, travailler, recevoir des soins de santé, visiter leur famille et leurs amis, fréquenter des activités culturelles, etc. ;

CONSIDÉRANT QUE cette réalité touche des personnes de tous âges, mais que la plus forte proportion des personnes admises au transport adapté a plus de 65 ans et que, dans quelques années, cette population aura augmenté de 80% ;

CONSIDÉRANT QUE la contribution gouvernementale pour les services de transport adapté est nettement insuffisante pour répondre aux besoins des personnes, ce qui a pour impact des coupures de services dans différentes régions du Québec, rendant ainsi encore plus vulnérables les personnes qui nécessitent ces services pour se déplacer.

 

L’Alliance des Regroupements des usagers du transport adapté du Québec (ARUTAQ) et ses organismes membres régionaux demandent aux élus de l’Assemblée Nationale du Québec :

 

  • De s’engager dans un financement adéquat qui réponde aux besoins actuels et à ceux déjà prévisibles reliés à la mobilité des personnes handicapées, de manière à favoriser leurs déplacements en transport ;
  • De s’engager dans un financement à long terme en transport adapté aux personnes handicapées, dans une Politique nationale de mobilité durable.

 

Nous invitons tous les citoyens et les citoyennes du Québec à exprimer leur opinion, avant le 2 décembre 2015, en signant la pétition déposée sur le site de l’Assemblée nationale du Québec, en cliquant sur le lien suivant :

 

https://www.assnat.qc.ca/fr/exprimez-votre-opinion/petition/Petition-5525/index.html

 

 

Source :

 

Rosanne Couture

directrice générale

Alliance des Regroupements des usagers du transport adapté du Québec (ARUTAQ)

 

guylaine défi photo

Une athlète à l’APHV-AT

Guylaine Malenfant est une femme de 55 ans résidant à Cadillac depuis 52 ans. Dès l’âge de 13 ans, sa vision s’est mise à se détériorer et c’est depuis ce jour qu’elle vit avec une déficience visuelle. À l’âge de 17 ans, comble de malheur, Guylaine devient aveugle complètement et ne peut que percevoir la lumière du jour et la noirceur de la nuit. Malgré tout, elle n’a jamais lâchée. Madame Malenfant a joint l’Association pour personnes handicapées visuelles de l’Abitibi-Témiscamingue il y a plusieurs années et est aussi membre de leur conseil d’administration. Elle se tient active en jouant aux quilles avec eux. De plus, Il y a 2 ans, elle s’est intéressée au goalball, un sport pratiqué par les personnes ayant une déficience visuelle. Cette année, l’équipe de goalball de l’APHV-AT, dont fait partie Guylaine, a participé au défi sportif à Montréal. Pendant 2 ans, l’équipe s’est pratiquée afin de pouvoir aller à ce défi et pouvoir se dépasser ! Semaine après semaine, ils se sont rencontrés afin de se pratiquer et de maîtriser le jeu. Leurs nombreux efforts ont ainsi été récompensés! L’équipe féminine dont fait partie Guylaine Malenfant, s’est vue remporté la médaille d’argent lors de ce dernier défi sportif. À noter que madame Malenfant s’est démarqué lors de ce tournoi puisqu’elle à compter 2 buts!  Ce défi est bien plus qu’un sport pour les athlètes. C’est une façon pour eux de se réaliser et de dépasser des limites, tout en leur créant un sentiment de fierté et de leur faire constater, que malgré leur déficience visuelle, il est possible de réussir en y mettant les efforts nécessaire!

Bravo !!! :)

 

 

canada

Régime enregistré d’épargne-invalidité

Le régime enregistré d’épargne-invalidité (REEI) est un régime d’épargne à long terme qui vise à aider les Canadiens handicapés et leur famille à épargner pour l’avenir. Si vous avez un REEI, vous pourriez également être admissible à des subventions et à des bons afin de bonifier votre épargne à long terme.

Vous devriez songer à ouvrir un REEI si vous êtes une personne handicapée de longue durée qui répond aux critères suivants :

  • être admissible au crédit d’impôt pour personnes handicapées (montant pour personnes handicapées);
  • être âgé de moins de 60 ans (si vous avez 59 ans, vous devez déposer une demande avant la fin de l’année civile au cours de laquelle vous avez atteint l’âge de 59 ans);
  • être résident canadien et posséder un numéro d’assurance sociale (NAS); et
  • rechercher un régime d’épargne à long terme.

Vous pouvez cotiser le  montant que vous voulez à votre REEI chaque année, et ce, jusqu’à la limite  cumulative à vie de 200 000 $. Quiconque  ayant la permission écrite du titulaire du REEI peut cotiser à un REEI.

 

Pour plus d’information, cliquez ici !

Logo FAF

Guide du savoir-être avec un collègue déficient visuel

« Travailler ensemble, guide du savoir-être avec un collègue déficient visuel » a pour objectif de présenter les règles élémentaires de vie au travail permettant à chacun de s’épanouir professionnellement et d’échanger dans le respect mutuel. Ces quelques règles de « savoir-être » permettent de lever les à priori et d’avoir l’attitude adaptée pour répondre aux besoins de l’employé déficient visuel, sans tomber dans l’assistanat ou la surprotection.

Accueillir un nouveau collègue déficient visuel n’est pas chose aisée. Réintégrer un collègue devenu déficient visuel l’est encore moins. Que va-t-il pouvoir faire ? Que ne pourra-t-il plus faire ? Comment vais-je me comporter avec lui ?  C’est à ces questions que tente de répondre ce guide réalisé par la FAF dans le cadre d’un partenariat efficace avec le groupe Ranstad.

« L’intégration dans l’entreprise des personnes déficientes visuelles est une exigence légale mais aussi éthique. Elle correspond également à l’intérêt bien compris des entreprises, à la recherche constante de talents. Du talent, les personnes handicapées n’en manquent pas, de même qu’ils ne manquent pas de volonté pour surmonter leur handicap et donner le meilleur d’eux-mêmes. A cet égard, la capacité à surmonter obstacles et embûches est gage de volonté et de ténacité », précise M. Abdel Aïssou, Président de l’Institut Randstad pour l’Egalité des Chances et le Développement Durable.

Afin de consulter ce guide cliquez ici !!

Source : Site internet de la Fédération des aveugles et des handicapés visuels de France.

 

 

sans-titre

Pour des études accessibles – Du préscolaire à l’université

Pour des études accessibles – Du préscolaire à l’université

Un guide pour les personnes en situation de handicap

Comuniqué

Montréal, le 25 novembre 2013 – L’accès à l’éducation et à la formation représente un aspect majeur de l’intégration sociale et professionnelle des personnes en situation de handicap. Ces dernières peuvent cependant faire face à différentes difficultés pendant leurs études : difficultés liées à la communication, à l’accessibilité architecturale, au matériel pédagogique non adapté, etc. Pour pallier ces difficultés, il existe une panoplie de programmes, de ressources et de services.

Il peut toutefois être difficile de s’y retrouver et de savoir qui peut y avoir accès et de quelles façons. De plus, les façons de faire peuvent différer d’un niveau de scolarité à l’autre. Pour remédier à cette difficulté, le CAMO pour personnes handicapées et le Réseau Éducation Formation Handicap, un groupe de partenaires du monde de l’éducation concernés par la question de l’accessibilité aux études des personnes en situation de handicap, vous proposent le guide pour des études accessibles – Du préscolaire a l’Université.

Prenant la forme de questions et de réponses, l’objectif du guide est de répondre aux interrogations des personnes en situation de handicap ou de leurs parents en ce qui a trait aux services offerts dans les établissements d’enseignement, aux moyens de les obtenir et au soutien, financier ou autre, que la personne peut recevoir pour favoriser son accès aux études et sa réussite scolaire.

Le guide est divisé en cinq parties correspondant à chaque niveau scolaire :

  • Préscolaire, primaire et secondaire;
  • Éducation des adultes;
  • Formation professionnelle;
  • Études collégiales;
  • Études universitaires.

Pour chacune des parties, le lecteur trouvera les réponses à cinq questions de base :

  • À qui s’adresser pour recevoir de l’aide lors de ses études?
  • Quels sont les services auxquels la personne a accès?
  • Est-ce qu’un diagnostic est nécessaire pour recevoir des services?
  • Y a-t-il des frais à payer pour la scolarisation d’une personne en      situation de handicap?
  • Y-a-t-il des mécanismes de recours lorsqu’il y a un problème ou un      désaccord?

À ces cinq questions peuvent s’en ajouter d’autres sur divers sujets propres aux différents niveaux scolaires : transition école/vie active, mesures d’adaptation pour les examens, bourses d’études, etc.

 

Le guide Pour des études accessibles – Du préscolaire à l’université est disponible au www.camo.qc.ca.

Source :

Éric Daigle, conseiller information & communications

Comité d’adaptation de la main-d’œuvre pour personnes handicapées

Téléphone : 514 ou 1 888 522-3310

Téléscripteur : 514 522-5425

Courriel : camo@camo.qc.ca

 

sans-titre

Énergie Cardio, nouvel adhérent de la vignette d’accompagnement touristique et de loisir (VATL)

Énergie Cardio, nouvel adhérent de la vignette d’accompagnement touristique et de loisir (VATL)

 

Montréal, le 21 octobre 2013 – AlterGo est fier d’annoncer qu’à compter du 21 octobre 2013, les 75 centres Énergie Cardio du Québec dont 20 sont situés sur l’île de Montréal, s’ajouteront aux 1300 organisations qui acceptent la vignette d’accompagnement touristique et de loisir (VATL) à travers la province.

« Nous sommes très heureux de compter un organisme qui a pour mission d’améliorer la condition physique et la qualité de vie de la population, comme Énergie Cardio, parmi les entreprises qui acceptent la vignette d’accompagnement touristique et de loisir. Nous tenons à souligner les efforts déployés par ce dernier pour faciliter l’accès à leurs centres aux personnes ayant une limitation fonctionnelle et ainsi les encourager à adopter un mode de vie actif », explique Mme Lise Roche, directrice de l’accessibilité universelle chez AlterGo.

La personne détentrice de la vignette pourra se rendre dans l’un des centres Énergie Cardio, accompagnée d’une personne qui lui fournira l’aide et le soutien nécessaires à la pratique de l’activité.

À propos de la VATL

La VATL permet une entrée gratuite dans les établissements culturels et de loisir adhérents à l’accompagnateur d’une personne de 12 ans et plus qui a une limitation fonctionnelle. Son but est de faciliter l’accès au loisir et à la pratique du sport des personnes ayant une limitation fonctionnelle. La vignette est gratuite et valable à vie. Pour consulter la liste des entreprises acceptant la VATL ou pour obtenir une VATL, cliquez ici.

 

Référence: Association sportive des aveugles du Québec, Sport en vue, Vol. 21, no. 6, Novembre-décembre 2013

 

1 2 3